Neuf mois pour devenir papa

9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2… Le compte à rebours est bien entamé. Dans un mois et demi, c’est le décollage vers une autre sphère : la galaxie des papas. Comme son nom l’indique, c’est une voie lactée entièrement peuplée de papas, de leurs espoirs, leurs peurs, leurs désirs, etc. Je vais donc en faire partie, je serai un papa parmi tous les autres papas. Et papa, c’est un vrai statut. A la crèche, à l’école ou au tennis club-house, je dirai : « bonjour, je suis le papa d’Untel/Unetelle » (on ne connaît pas le sexe,  et le prénom, c’est un vrai sujet). Je ne me présenterai pas par mes prénom et nom. Quand tu es papa, c’est écrit sur ton front. Ouh là.

A partir de quand se sent-on devenir papa ? Dans mon cas, certainement pas quand ma femme m’a annoncé être enceinte (joie !). On se sent heureux, surpris, mais certainement pas papa. On essaie de réaliser : « on attend un enfant, on attend un enfant, on attend un enfant ». Mais on ne se répète pas : « je vais être papa, je vais être papa, je vais être papa ». Nuance de taille.  Le sentiment naît peu à peu au cours des neuf mois de grossesse (la nature est bien faite) quand quelques événements vous hurlent à l’oreille : « tu vas être papa, tu vas être papa, tu vas être papa ». Ce sont ces moments où l’on prend conscience qu’une nouvelle personne arrive : la première échographie, les dialogues sur le ventre de la maman, les coups de plus en plus prononcés. On se dit alors : « il y a bien quelqu’un mais il semble tellement vulnérable »… Il faut bien que quelqu’un se charge de lui : papa et maman !

Advertisements

12 réflexions sur “Neuf mois pour devenir papa

  1. … et pourtant être Papa c’est un métier à part entière ! (pas question bosser à mis temps !) C’est peut être aussi le plus beau et le plus utile au monde alors autant dire qu’un métier d’une telle ampleur n’est pas tâche aisée ! Etre papa, n’est ce pas un métier que l’on exerce avant tout avec le coeur ? avec les joies et les peines que cela apporte ? à méditer ? Ce qui est certains c’est que j’en connais un qui fera un papa merveilleux… Bon courage !

  2. A un mois et demi de la naissance, toujours pas décidé le prénom? Même pas peur.

    Bientôt le décolage pour cette galaxie pleine de surprises et d’enrichissements. Je n’aurai qu’un conseil, fait des réserves de sommeil… Ton bébé fera rapidement ses nuits… ou pas ;o)

    • Le prénom… ah là là, on n’arrête pas de dire qu’il est fixé mais pas tant que ça finalement. Le prénom de fille ne bouge plus tellement. C’est plutôt le prénom de garçon qui pose question !
      J’aime tes conseils : dormir 😉 Tes enfants ont mis du temps à faire leurs nuits ?

    • Hé hé en effet. Ca apprend à relativisier. Finalement 9 mois, ce n’est pas grand-chose !! Mais ça appelle toute une vie à venir. A ce titre, 9 mois, c’est énorme ah ah

  3. A mon tour de venir faire un tour chez toi…
    Tout d’abord félicitations pour ce nouveau rôle! Je vais suivre ton entrée dans le monde des papas avec beaucoup d’attention! 🙂

    • Merci à toi d’être venue jusqu’ici et merci pour les félicitations 🙂
      J’espère que tu prendras plaisir à me suivre dans le monde des papas
      (J’espère y prendre plaisir aussi… Finalement, c’est encore la grande inconnue !).

  4. Félicitations !
    Un bonheur magnifiquement mis en introduction… Une nouvelle vie se profilant…
    Donc on ne peut souhaiter au papa & à la man d’en profiter pleinement et pour le bien de celui ou celle qui va bientôt se pointer 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s