La dernière ligne droite

Copilote de rallye, je serais désemparé.

Le pilote et moi avons réfléchi, visualisé chaque virage, répété le scénario de la course des centaines de fois. Jusqu’à cette dernière ligne droite dans laquelle jeter toutes nos forces, concentrés, les yeux du pilote rivés sur le tableau de bord, les miens accrochés au carnet de route. Et la veille de la course, patatras, un valeureux ancien de la course automobile donne son avis. Et il est différent du nôtre. « Dans la dernière ligne droite, regardez autour de vous, levez les yeux ». Et l’argument massue tombe : « si vous ne regardez pas, vous manquez la course ».

Voilà ce qui s’est produit hier soir. Si je ne sais pas encore quelle sera ma place à l’arrivée à la maternité, l’accouchement proprement dit, c’est une autre histoire. Voilamaman me l’a dit, plusieurs d’entre vous me l’ont confirmé : « reste avec la maman, elle en a besoin, et ça t’empêchera de vaciller ». Et hier soir, patatras. un valeureux ancien de la paternité me déstabilise : « regarder l’accouchement, c’est assister à la création du monde ». Et l’argument massue de tomber : « Si tu ne regardes pas, tu manques l’accouchement ».

Et le copilote de Voilamaman de se sentir désemparé.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Voilapapa doit-il rester à côté de Voilamaman ? Ce qui présente l’avantage selon moi de partager le moment avec elle, et de ne pas tourner de l’oeil. Ou Voilapapa doit-il regarder le bébé venir à nous, au monde ?

Publicités

18 réflexions sur “La dernière ligne droite

  1. Personnellement, je préfèrerais que l’homme reste auprès de moi pour les mêmes raisons que voilàmaman. Ca doit être très impressionnant de regarder, je ne suis pas sûre que le mien ne supporte mais bon il fera comme il le souhaite… Qu’en pense Voilàmaman ?

  2. Il est souhaitable d’être à coté de voilamaman, tu verras à ce moment là.
    En tous cas dans la salle de travaille tout est bien fait pour être à l’aise. Après tu coupes le cordon et tu verras ça sera que du bonheur.

  3. C’est votre choix à tous les deux, et c’est si personnel que personne ne peut te donner de conseils sur ce sujet à mon avis… Comme le dit Workinggirlaly, tu verras à ce moment-là.

    Si j’ai un enfant un jour, mon compagnon m’a d’ores et déjà prévenu qu’il ne tenait absolument pas à voir le bébé venir, et ça tombe bien car je ne veux pas non plus qu’il assiste à ça! Chacun fait comme il le sent…

    Bon week-end! ;o)

  4. Franchement allez admirer « l’arrivé » pendant que maman est en pleine effort!!! je trouve ça très moyen comme comportement. Encore pire si il y a un caméscope dans l’histoire( De la même manière que je ne vois pas l’intérêt de filmer mes ébats). Quand on est vraiment impliqué on ne se positionne pas en spectateur. même si les encouragements ou juste tenir la main ne semble pas servir à grand chose, psychologiquement ça change tout.
    Moi j’ai quand même lu quelques témoignage de mec qui avait vu et qui avait trouvé ça tellement impressionnant et tellement peu glamour qu’au moment de reprendre les rapports ça les avait un peu bloqué.

    • Surtout pas de caméscope ! il est vrai que d’être du côté de la maman permet de se positionner davantage comme acteur. Je n’y avais pas pensé. C’est une bonne manière d’appréhender la question, je trouve.
      Si Voilamaman et moi avions décidé que je resterai de son côté, c’était en effet aussi pour préserver la dimension glamour.

  5. Nous on était globalement raccord : Papa ne passe pas du côté obscur! TTous les deux pour la même raison : pas envie qu’il aie une image hard core de la minette de maman au moment de reprendre les ébats…Bref papa est resté avec maman (qui soit dit en passant profite des dernieres minutes où elle existe encore vraiment (c’est un autre sujet mais pendant la grossesse tout le monde est aux petits soins pour maman et une fois le bambino expulsé, tout le monde n’a d’yeux que pour la petite chose, maman n’existe plus…)) MAIS vue de haut il a quand meme vu une petite tete sortir et je pense que l’emotion etait la même…Et la dignité de maman reste intacte, son sex appeal aussi…
    Mais apres chacun fait bien comme il veut hein!!!

    • C’était exactement notre avis (c’est toujours notre avis d’ailleurs je crois) et pour les mêmes raisons.
      Merci de m’alerter sur la place de maman : j’essaierai de m’en souvenir juste après la naissance et rester aux petits soins..

  6. Moi j’ai été ravie que le futur papa me tienne la main, m’accompagne dans l’effort, essuie mon front suant, et récupère le bébé une fois qu’il était sorti. Je ne crois pas que ça lui ait manqué, de ne pas voir la sortie, c’est quand même assez trash comme moment, même si les sage-femmes et obstétriciens/ciennes vous assureront que c’est beau, c’est merveilleux, tout le monde n’a pas envie de voir ça, pas plus qu’une opération à coeur ouvert. Est-ce que tu as vraiment envie de le voir sortir ce bébé ? de voir l’intimité de ta femme dans cet état-là ? Et n’apprécierait-elle pas davantage que tu accompagnes son effort ? Au temps (certes lointain) où aucun homme n’assistait aux accouchements, où les sage-femmes étaient des femmes (sage-femme signifie « sage qui aide la femme » et non « femme sage », on dit donc bien « un sage-femme » si c’est un homme) et où on ne considérait pas la présence d’un médecin nécessaire, les femmes accouchaient accroupies, à quatre pattes ou suspendues à une corde, entourées de femmes : leur mère, leurs sœurs, leurs cousines, leurs amies, venaient les aider dans l’effort. Aujourd’hui une seule personne en-dehors du personnel médical est admise dans la salle d’accouchement, c’est souvent le papa, mais son rôle reste encore de soutenir cet effort de la parturiente, une naissance n’est pas un spectacle.

  7. Bah moi le mien ne voulait pas voir non plus. Et puis quand la sage femme lui a dit « vite venez voir on aperçoit les cheveux » il a pas réflêchit et il est allé voir… Bon pas longtemps, et ça lui a fait tout drôle !! Il est vite remonté vers ma tête !!
    On en rit encore 15 mois après, il me charrie dessus ! Il a été impressionné mais pas dégôuté qd même !
    Bref, tu verras au moment de l’accouchement, sur le coup du moment, de l’émotion, tout peut changer 😉

  8. De toutes façons, pour le côté glamour, il ne faut pas rêver. L’accouchement n’est pas le meilleur moment. De la tendresse, de la complicité, des échanges rassurants, de l’émotion mais du glamour, pas vraiment!!!
    Mais ça fait partie de l’amour: les mamans ne sont pas sous leur meilleur jour( les papas qui s’évanouissent non plus d’ailleurs) et c’est sous cette apparente faiblesse que l’amour se renforce.
    Bon courage pour la maman et le Co-pilote.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s