Le réveil de Voilabébé

Un jeu proposé par Pampers. Vous aussi postez une photo de bébé au réveil sur la page Facebook PamPers France ! Retrouvez également la nouvelle vidéo Aimer, dormir, jouer par Pampers.

Du grand sourire aux larmes je comprends. De la crise au biberon aussi. Dans le premier cas, on aura titillé Voilabébé jusqu’aux pleurs ; dans le second, il aura eu faim, c’est tout, et c’est suffisant pour passer d’un état à l’autre. Mais comment passer de la case « sommeil » à la case « réveil », ça je ne comprends pas. Le tonnerre gronde, Voilabébé ne se réveille pas. Un oreiller tombe sourdement sur le sol, il hurle. Le réveil n’est pas affaire de décibels et ne peut pas se décréter, jamais.

Un domaine au moins  fait  exception : le manger. Guidé par l’idée que le réveil de Voilabébé était certainement provoqué par la faim, j’ai fait le test. Pas avec un biberon, trop simple, trop convenu, pas assez olé-olé. Avec une pizza, le niveau de difficulté +++ : une pizza ne fait aucun bruit et Voilabébé n’en a jamais réclamé. Va-t-elle le réveiller ? Sur un terrain neutre – une table – j’ai posé à gauche le cosy et Voilabébé dedans, à droite le carton et sa pizza dedans. Les effluves ont fait le reste. Parvenue aux narines, l’odeur de poivron grillé a provoqué le réveil instantané de Voilabébé. Le réveil de Voilabébé n’a rien à voir avec les oreilles, on l’a dit, ni même avec les dents, on l’entend souvent. Le véritable coupable, c’est le nez (le caca parfois aussi).

Pizza pour enfants Réveil pour enfants