A la maternité, les papas ne font pas rien. La preuve en 5 points

3 heures du matin le jour J. Nous déposons Voilabébé chez des amis et fonçons à la maternité. 3 heures du matin, c’est frustrant. Personne sur la route. Les quatre itinéraires que j’avais ressassés afin d’éviter les voies embouteillées ne me sont d’aucune utilité. Je ne sers à rien. Chez les amis, Voilabébé refuse de dormir. On lui explique que maman s’est est allée à la maternité, qu’elle va travailler, pousser et mettre au monde un bébé. Voilabébé acquiesce et se contente de répondre par une question : « et papa, il fait quoi papa ? »

Question fatale, la seule qu’on n’ose jamais prononcer. Il a osé. Il fait quoi papa ? Euh, très franchement, il ne sert à rien, comme ses itinéraires bis.

Rien ?

Voyez plutôt ce que papa fait à la maternité et qu’il n’osera jamais vous dire :

1. La preuve que papa fait quelque chose

Papa n’ose pas poser de question à la sage-femme. Il voudrait bien lui demander ce qui signifie concrètement une échelle de douleur de 1 à 10 qui ne repose sur aucun critère précis. Jetant un œil vers maman en train de grimper à vitesse grand V sur ladite échelle, il renonce. Et se rabat sur une question plus consensuelle et demande s’il est normal que le sommet de la courbe des contractions sorte du graphe. En voilà une question intéressante. La réponse fuse : « tous les papas nous la posent cette question ». Si je fais comme tous les papas, c’est bien la preuve que je ne fais pas rien.

2. La preuve qu’être papa à la maternité, c’est exténuant

Papa retourne fréquemment à la voiture. C’est parfois justifié, parfois souvent non. Et à chaque fois, il doit se débarrasser de sa blouse et des sur-chaussures. Et les renfiler à son retour. Se changer quinze fois en l’espace de douze heures, c’est bien la preuve qu’être papa à la maternité, c’est exténuant.

3. La preuve que papa souffre aussi à la maternité

Disposant de 20 minutes à peine pour déjeuner, il attrape des contractions à l’estomac. A son retour, il entend dire à chaque couloir que les contractions, c’est terriblement douloureux. C’est bien la preuve que papa souffre aussi à la maternité.

4. La preuve que papa est utile au personnel médical

Papa remonte quinze fois de la voiture, nous en avons parlé. Chaque fois, il sonne à l’interphone : « c’est monsieur Voila, ma femme est en salle de pré-travail ». « C’est monsieur Voila, ma femme est en salle de travail ». « C’est monsieur Voila, ma femme est en salle d’accouchement ». La sage-femme peut ainsi suivre l’évolution de l’accouchement. Preuve que papa est utile au personnel médical.

5. La preuve que décidément papa ne fait pas rien

A force de ne rien faire, il prend le temps de réfléchir. Et tire des conclusions. Une surtout. Les femmes sont extraordinairement courageuses. Aujourd’hui, une surtout.

Ecrit en direct live depuis le petit banc d’une grande maternité lyonnaise. Le banc des papas.

Publicités

36 réflexions sur “A la maternité, les papas ne font pas rien. La preuve en 5 points

  1. Whaou, très sympa ce billet d’humeur. Très joli.
    Si ça te dis, je publie ce soir, un billet d’humeur sur mon homme et son ressenti le jour de la naissance de notre mini… A suivre ! 😉
    Et… FELICITATIONS !

  2. Félicitation !!! C’est un garçon ou une fille ? La présence du papa pour soutenir maman : c’est ça qui donne beaucoup de courage à la maman ! 🙂 C’est intéressant d’avoir la vision d’un papa. En général ils se livrent moins facilement que les maman 😉

  3. Je vais me répéter mais je crois bien que j’ai préféré être à ma place qu’à celle de Papa Crevette le jour de mes accouchements. C’est certainement « con » comme réflexion et un ressenti très personnel. Bravo pour ce billet très touchant.

  4. Je l’ai lu depuis ma boîte mail, je l’ai trouvé extra et je me suis dit qu’il fallait que je te le dise … Et que je félicite la famille « Voila » pour ce petit enfant de la Lune 😉
    Congrats !

  5. Pingback: Revue de web n°18 | Maman à Paris

  6. Bonjour,
    C’est tout simplement magnifique ce que tu viens d’écrire !Cela fait quelques mois que j’ai accouché et j’ai l’impression de revivre le jour J ! Mon mari m’a été d’un grand soutien durant cette période difficile. Sa simple présence à mes côtés m’a donné du courage.

  7. ha ben zut ! je découvre juste maintenant que tu es papa pour la 2 ème fois ! félicitations à la famille voilà ! Bienvenue à bébé2 ! Longue vie à vous 4 ! et tu vas l’appeler comment le n2 ? et tu reviens vite dans l’émission De Parents A Parents, hein ?

  8. Souvenez-vous des plus beaux moments de votre vie et celle de vos enfants en créant une ligne du temps multimédia pour pouvoir les partager avec eux, maintenant et plus tard.
    Rendez-vous sur COMMEMORIA pour découvrir l’application et suivez-nous sur notre page Facebook et notre blog pour suivre notre actualité

    http://jourapresjour-commemoria.blogspot.be/

  9. Je partage tout à fait ton avis, car c’est vrai que nous les papas, nous partageons un peu les souffrances de la maternité même si les vraies héroïnes sont les mamans.

  10. Pingback: La liste de maternité du papa | voilapapa

  11. Pingback: Revue de web n°18 – Maman à Paris

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s