Nouveaux parents, on nous ment !

Tu vas voir ce que tu vas voir. Devenir parent, c’est un chemin sans retour, finies les rêveries d’un promeneur solitaire. Ta vie d’avant, tu oublies. Par vie d’avant, on entend : les sorties jusqu’à point d’heure, les mètres de bières, choisir de ne rien faire même quand on a quelque chose à faire. Etre parent, c’est beau mais ça exige un changement de comportement. Désormais, tu seras un homme sérieux : tu te lèveras tôt, anticiperas et développeras des capacités logistiques hors normes (elle est où la capote de la poussette ?) au moment de sortir acheter une simple tranche de jambon. Vous, parents, n’avez pas le choix. Vous deviendrez sérieux. Etre parent, c’est poser des limites, pour son bien-être et celui de l’enfant.

Faire des enfants, c’est découvrir l’art de la limite ? Faux ! Mensonge éhonté ! Un bébé, c’est no limit. La salle de bains, le lieu désigné pour changer une couche ? Certainement pas. La salle de bains, c’est la place de toutes les folies, le lieu de la perdition, la fin de la raison. Tenter le prout le plus sonore possible (je pense pouvoir prétendre au top 3) sur les pieds de ton voisin, lancer le concours de gazouillis le plus aigu d’Europe, se mettre à quatre pattes quand il est sur le ventre et ramper en mode chasse aux tigres, tout ça parce qu’il est sur le ventre, faire disparaître ses mains hop, les faire réapparaître hop hop, et les faire disparaître à nouveau hop hop hop, c’est pas incroyable ? La fin de la raison, on vous dit. Poser Voilabébé sur la table à langer revient à lui donner un ticket pour le plus incroyable des spectacles pyrotechniques, Disneyland en plus grand, en plus ahurissant, totalement ébouriffant. Alors le premier qui vient me dire que devenir parent, c’est être raisonnable…

Ah oui, la couche…

Notre salle de bains

Notre salle de bains

Publicités